Partenariat Université Jean-Jaures – Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Ariège.

Dans ce cadre la CMA a organisé avec les étudiants du pôle universitaire une journée sur le thème « entreprises artisanales et territoire », le mardi 11 octobre dernier.

Une journée entièrement dédiée à une approche territoriale et économique sous l’angle de l’artisanat et à la découverte des entreprises locales, de leur histoire et de leur savoir-faire.

« Cette journée est destinée à des étudiants qui commencent leur 3e année post-bac en Licence Professionnelle « Entreprise et Développement Durable » et qui se dirigent vers des métiers de conseil aux porteurs de projets, en collectivités ou bien en chambres consulaires », commente Gérard Roux, Directeur du service du développement économique et des territoires à la chambre des métiers de l’Ariège et à l’initiative de cette journée.

Au programme, une introduction par Norbert Meler Président de la Communauté de Communes du Pays de Foix. Un panorama a été fait de la politique et des actions en matière d’économie locale et de développement : centre-ville, tourisme, zones artisanales.
Jean-Paul Ferre, Vice Président du Conseil départemental, a présenté sa vision de l’impact l’impact de la loi NOTRe sur l’action économique des collectivités territoriale.

Ensuite, les étudiants sont allés à la rencontre de trois entreprises en lien avec le territoire et ses ressources

**- la coutellerie SAVIGNAC :

Olivier Montariol le chef d’entreprise a fait le choix d’investir au centre ville de Foix (deux boutiques, un atelier).

L’histoire de sa famille sur ce territoire depuis plusieurs siècles est intrinsèquement liée à l’un des produits "phare" du territoire : le couteau de poche traditionnel des Pyrénées l’Ariégeois.

Sa stratégie de développement repose sur le respect réciproque avec les fournisseurs et la clientèle. La qualification de ses employés, et notamment des deux couteliers de l’atelier. Ils sont également un atout dans une profession ou le savoir faire est parfois galvaudé.

**- la menuiserie Estaque :

Comment une entreprise présente sur deux générations à Foix Rural fait-elle pour vivre et se développer dans une activité artisanale qui a connu de fortes crises (menuiserie-bois, ébénisterie) ?

Jean-Marc Estaque a toujours misé sur la qualification : Maître Artisan, Meilleur Ouvrier de France) tout en pariant sur la modernisation de son matériel (passage au numérique).

Jean-Marc Estaque travaille en réseau avec d’autres entreprises du territoire et sait s’ouvrir nouvelles tendances : design, bois de pays.

- Idécologis  : il y a quelques années, Marie-Christine Duflau-Rauzy et Pascale Revolte se rendent compte que les hébergeurs privés (gîtes, chambres d’hôtes) et publics (gîtes municipaux, auberge de jeunesse,) doivent passer, dans le cadre de l’évolution du tourisme et des touristes sur le territoire, d’une économie de "cueillette " à une démarche "professionnelle".

Elles créent, il y a cinq ans maintenant, une entreprise pour proposer toute une palette de services,- décoration, photos, internet, réseaux sociaux, communication- qui facilite cette démarche.

Les étudiants ont pu le constater en rencontrant des clients de l’entreprise au Gîte de la Caoutère à Montoulieu.